TOP

Engagement n°1 : Faire de l’Europe un acteur de la protection de l’environnement

Préparer la transition énergétique

Proposition 1 : Revoir drastiquement à la hausse les objectifs de l’Union européenne en matière de réduction de la consommation énergétique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Proposition 2 : Prévoir un mix énergétique européen contraignant afin de garantir à la fois l’indépendance énergétique du continent vis-à-vis des pays producteurs d’énergies fossiles, et le développement des énergies alternatives.

Proposition 3 : Développer l’interconnexion aux frontières nationales afin de permettre le désenclavement de pays producteurs d’énergies renouvelables – notamment la péninsule ibérique.

Comment ?

  • Mettre en place un troisième paquet énergie-climat, contenant des objectifs à la fois ambitieux et contraignants pour les États-membres :
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre de -60% en 2040 par rapport à 1990 avec une étape intermédiaire contraignante en 2030 ;
  • Mettre en œuvre un mix énergétique européen comprenant au moins 40% d’énergies renouvelables, avec objectifs contraignants pour chaque État-membre ;
  • Augmenter l’efficacité énergétique des bâtiments de +40%.
  • Créer une agence européenne de régulation de l’énergie, ayant pour tâche de coordonner les agences nationales de l’énergie en vue du respect des objectifs fixés par le 3e paquet énergie-climat et de clarifier l’organisation du marché intérieur de l’énergie. (prévue dans le paquet « énergie propre » mais non mise en application).
  • Augmenter l’enveloppe dédiée à l’interconnexion énergétique dans le « Cadre Financier Pluriannuel » de 8,6 Md€ à au moins 30 Md€.

Réorienter notre modèle agricole

Proposition 4 : Réviser les mécanismes d’aide de la PAC afin de soutenir un modèle agricole responsable.

Proposition 5 : Renforcer les critères d’obtention du label « eurofeuille » – label bio européen – sur des normes européennes plus contraignantes.

Comment ?

  • Diminuer drastiquement les aides à l’hectare avec report de ce budget sur des critères favorisant les petites exploitations, les circuits courts et les labels de qualité environnementale ;
  • Réorienter les aides à l’élevage, non plus seulement en fonction de la capacité de production, mais également en fonction de critères qualitatifs, incluant les conditions d’élevage ;
  • Augmenter l’enveloppe de la PAC dédiée à la rémunération des « services environnementaux » ;
  • Procéder à une nouvelle révision du règlement bio européen permettant d’aller plus loin que ce qui a été voté au printemps 2018 : renforcer le cahier des charges européen, rétablir le contrôle annuel systématique, durcir les conditions de production maraîchères sous abri et notamment du chauffage des serres.

Inclure la transition écologique dans les échanges internationaux

Proposition 6 : Inclure des compensations écologiques et environnementales dans nos échanges commerciaux afin de ne pas exporter notre pollution en favorisant les entreprises polluantes.

Comment ?

  • Mettre en place des clauses de compensation environnementales dans les traités commerciaux négociés par la Commission européenne afin de ne pas structurellement défavoriser les entreprises européennes.
  • Inclure l’ensemble des normes environnementales et d’émission de CO2 dans les traités commerciaux négociés par la Commission européenne.
  • Dénoncer l’ensemble des traités commerciaux incluant des mécanismes d’arbitrage privés et établir un principe de juridiction universelle de la CJUE.

Découvrir nos autres engagements

Engagement n°1 : Faire de l’Europe un acteur de la protection de l’environnement
Engagement N°2 : Garantir le respect des libertés fondamentales et individuelles en Europe
Engagement n°3 : Permettre l’essor d’une souveraineté numérique européenne
Engagement n°4 : Faire de l’Europe une puissance diplomatique mondiale
Engagement n°5 : Pour une politique sociale européenne
Engagement n°6 : Réorienter les politiques économiques et fiscales de l’Union européenne
Engagement n°7 : Une Europe fédérale, pour des institutions plus démocratiques et transparentes