Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
TOP

Universités de la Gauche Républicaine – Le Programme

SAMEDI – 10h à 12h

Qu’en est-il aujourd’hui de la promesse républicaine ?

La République est un idéal et une promesse adressée à tous. L’émancipation individuelle et collective est-elle en panne ? La résurgence d’exigences identitaires et le retour en fanfare du cléricalisme sont-ils inévitables ? Que peut offrir la République à ceux que la naissance n’a pas placé du côté de la possession des richesses et des savoirs? La République peut elle être convaincante si dans la réalité, l’égalité, la liberté et la fraternité ne progressent pas et si les politiques menées vont à rebours de ses principes?

Participant.e.s

– Yannick Jadot, député européen EELV
– Éric Benzekri, auteur et scénariste
– Thomas Branthôme, historien
– Nora Hamadi, journaliste
– Martine Storti, journaliste et écrivaine
– Caroline Fourest, essayiste et réalisatrice
– Marinette Bache, membre du CN de République & Socialisme
– Jean-Luc Laurent, Maire du Kremlin-Bicêtre, coordinateur de la GRS

Animé par Eva Morletto, journaliste Le Monde Moderne

 

SAMEDI – 12h30 à 14h

L’hôpital en danger

Depuis bientôt un an, nous vivons une crise sanitaire inédite par son étendue et ses conséquences. Nous payons le prix de décennies de coupes budgétaires et de marchandisation de la santé public. Quel regard les soignants ont-ils sur cette crise ? Quelles ont été les succès de la mobilisation pour l’hôpital public débutée avant la crise ? Comment reconstruire une politique de la santé qui protège la population et les soignants ?

Participant.e.s

– Caroline Fiat, députée la France insoumise
– André Grimaldi, professeur à la Pitié-Salpêtrière, fondateur Collectif Inter-hôpitaux
– Christophe Prudhomme, médecin urgentiste, porte-parole de l’AMUF (association des médecins urgentistes de France)
– Florence Braud, Aide-Soignante
– Pauline Londeix, Transparence du médicament
– Patrice Siard, Secrétaire général République & Socialisme

Animé par Eva Morletto, journaliste Le Monde Moderne

 

SAMEDI – 14h15 à 15h

Entretien avec Arnaud Montebourg par Alexis Poulin

SAMEDI – 15h à 16h30

Science, expertise et démocratie

Que ce soit pour traiter des « fake news », de la crise sanitaire ou de l’économie, les médias font plus que jamais appel à des scientifiques et des experts, parfois autoproclamés. Quelle est la réalité de cette expertise et de son indépendance ? Quelle place la méthode scientifique doit-elle occuper dans le débat public ? Comment en France, restaurer un haut niveau de recherche au service du progrès humain ? Comment diffuser des informations vérifiées sans créer de dogme indiscutable ? Comment concilier rigueur de l’analyse scientifique et pluralité des opinions

Participant.e.s

– Antoine Bristielle, professeur agrégé de sciences sociales
– Irène Frachon, Pneumologue
– Olivier Coutard, socio-économiste
– Romain Dureau, Ingénieur agronome
– Damien Vandenbrouck, physicien et directeur de recherche au CNRS
– Virginie Rozière, conseillère régionale et co présidente de LRDG

Animé par Eva Morletto, journaliste Le Monde Moderne

 

SAMEDI – 17h à 19h

À la conquête du plein emploi

Le chômage de masse s’est établi de manière durable en même temps que la France se désindustrialisait. Comment garantir à chacun le droit de vivre de son travail ? Sommes-nous condamnés à généraliser la précarité et la remise en cause du droit du travail pour que chacun ait un emploi ? Reindustrialisation, emplois répondant aux besoins éducatifs et Sociaux, à la transition écologique , évolutions technologiques et réduction du temps de travail permettent ils de réinventer le plein emploi?

Participant.e.s

– Fabien Roussel, Député et secrétaire national du PCF
– Sophie Taillé-Polian, sénatrice
– Christophe Ramaux, économiste et maître de conférence
– Chloé Ridel, Haut-fonctionnaire, directrice adjoint de l’Institut Rousseau
– David Cayla, économiste
– Jean-Baptiste Barfety, Président de la conférence Gambetta
– Géraldine Guilpain, secrétaire générale de LRDG
– Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice et coordinatrice de la GRS

Animé par Clotilde Mathieu, l’Humanité

 

DIMANCHE – 10h à 11h30

La fracture territoriale

Des bonnets rouges aux gilets jaunes, les luttes sociales récentes ont révélé l’ampleur de la fracture territoriale et la gravité du repli des services publics. Métropoles connectées à la mondialisation contre campagnes abandonnées et villes moyennes délaissées. centres-villes gentrifiés contre banlieue précarisée quel est l’état des lieux de ces inégalités de plus en plus visibles ? Face à l’archipellisation de la société, la décentralisation et la différenciation promues par Jean Castex est-elle la solution ? Comment rendre la République, une indivisible et garante de l’égalité ?

Participant.e.s

– Olivier Faure, 1er secrétaire du PS
– Michel Jallamion, secrétaire national de République & Socialisme, Président de la Convérgence nationale de défense des services publics
– Alexandra Debaisieux, Directrice Générale de Railcoop
– Sophie Camard, Maire des 1e/7e arrondissements de Marseille
– Pierre-Yves Collombat, ex-Sénateur
– Isabelle Amaglio Terisse, élue locale, déléguée nationale de LRDG
– Gaëtan Gorce, Animateur de Nos Causes Communes

Animé par Léo Rosell, LVSL

 

DIMANCHE – 12h à 13h30

Union de la (jeunesse de) gauche : mythe incantatoire ou nécessité politique ?

Alors que l’objectif politique de la GRS et d’autres organisations de la gauche républicaine est de bâtir un nouveau Front populaire, comment celui-ci se matérialiserait-il dans la société actuelle ? Là où certains le voient comme une union des forces de gauche, d’autres le conçoivent à l’image du peuple avant tout, créant de fait des dissensions. La plateforme Résilience commune à laquelle participe le pôle thématique jeunesse de la GRS s’inscrit plutôt dans la première optique en vue de proposer une série de propositions pour penser ledit “monde d’après”. Mais cette approche est-elle politiquement cohérente et efficace pour l’émergence d’un pôle républicain et socialiste de gauche ?

Participant.e.s

– Alice Bosler, co-coordinatrice des jeunes chez Génération.s
– Nathan Abou, secrétaire national des jeunes socialistes
– Charles de la Rocheblanquette, cofondateur de Reconstruire

Animé par Matthieu Tome, GRS

 

DIMANCHE – 14h à 16h

Reprendre notre destin en main : une grande bifurcation pour la France et l’Europe

La mondialisation, la mise en concurrence généralisée et la résignation politique ont privé les Français de choix sur les chemins que prend notre pays, tandis que les libéraux se sont assis sur le référendum de 2005. La logique européenne à l’œuvre depuis Maastricht est de faire l’UE en défaisant la France et les autres Etats-Nations. Comment redonner à la France le contrôle de son destin ? Comment faire vivre la souveraineté du peuple français ? Que faire pour éviter la marginalité et décider nous-mêmes de notre avenir ?

Participant.e.s

– François Ruffin, député la France insoumise
– Anne-Laure Kiechel, conseillère économique
– Aurélie Filippetti, ex ministre de la culture et romancière
– David Djaïz, essayiste et enseignant à Sciences Po
– Adrien Quatennens, député la France insoumise
– Virginie Rozière, conseillère régionale et co présidente de LRDG
– Emmanuel Maurel, député européen et animateur national de la GRS

Animé par Alexis Poulin, Le Monde Moderne

 

 

La lettre

Au moment où la France affronte une crise d’une ampleur inédite, nous pensons que la réponse républicaine s’impose. Contrairement à ce que la communication gouvernementale laisse à penser, la République n’est pas un slogan creux ou une référence molle, mais une politique en action pour faire avancer partout, concrètement la démocratie, l’égalité et la justice !

Aussi avons-nous besoin, plus que jamais, d’une République socialement, politiquement et, écologiquement forte, dont les assises (la participation citoyenne, la cohésion sociale, la volonté d’égalité) soient consolidées pour faire reculer et l’extrême-droite xénophobe et le néolibéralisme, l’injustice sociale comme toutes les formes de discrimination.

Notre conviction commune : si Les Français doutent, si la démocratie est à la peine, c’est que l’esprit Républicain, la promesse de la République, les principes de la République s’affaiblissent !

L’universalisme et l’humanisme, sur lesquels est fondée notre société, sont critiqués parfois depuis les rangs mêmes de ceux dont la vocation est de les défendre. L’intérêt général est quotidiennement mis à mal par le poids des lobbies et le suffrage universel fragilisé par la montée continue de l’abstention.

Non seulement nos services publics, notre système de protection sociale sont régulièrement attaqués, mais jamais le mépris et l’arrogance à l’égard des plus modestes n’a été aussi ouvertement affiché. Non seulement nos libertés vont de crise en crise, de plus en plus écornées, mais le rapport entre les citoyens, sa justice et sa police ne cessent de se dégrader.

Or, la République ne peut que s’affaiblir de chaque nouvelle injustice sociale, de chaque recul des droits, de chaque entorse faite à la Fraternité.

Ensemble, nous travaillons à des réponses concrètes : pour un engagement citoyen retrouvé, des institutions revitalisées, des solidarités entre tous revivifiées.

Ensemble, nous voulons faire vivre une République qui se revendique pour ce qu’elle doit être : sociale, démocratique, laïque et écologique.

 
Please follow and like us:
error
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial