Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
TOP

Toujours moins de proximité et moins de services publics !!!

Panneau indicateur d'un service public, administration française

Toujours moins de proximité et moins de services publics !!!

Dans toute la France, un plan de restructuration du réseau des finances publiques est mis en œuvre par le gouvernement.

Tout d’abord nommé « Géographie revisitée » ou « déconcentration de proximité », le « projet de nouveau réseau de proximité » prévoit la suppression de la totalité des trésoreries de proximité tout en se arguant d’une augmentation du nombre de points d’accueil augmenté grâce aux réseaux des maisons de service au public et aux maisons France service.

Palliatif aux suppressions d’emplois qui frappent l’administration des Finances Publiques – l’administration qui représente 6 % des effectifs de la fonction publique d’État supporte à elle seule depuis de nombreuses année 60 à 70 % de la baisse du nombre de fonctionnaires -, le nouveau réseau ne permet pas de faire mieux avec moins.

L’augmentation des lieux d’accueil et la mise en place de services itinérants dans certains département masquent la réalité de la baisse drastique des moyens alloués à l’accueil des usagers.

Les permanences n’accueilleront les usagers qu’une demi-journée par semaine alors que les trésoreries de proximité le font souvent actuellement 4 demi-journées par semaine. Pour le seul département du Pas-de-Calais, cela représente une baisse de plus de 15000 heures d’accueil des usagers pour une année.

La baisse quantitative s’accompagne d’une baisse qualitative de l’accueil puisque le personnel assurant les permanences ne sera pas nécessairement le personnel des Finances Publiques mais des agents qui auront reçu en tout et pour tout qu’une formation de quelques heures.

Rappelons que les trésoreries sont des lieux de proximités où nos concitoyens peuvent par exemple payer une facture de crèche ou de cantine pour leurs enfants ou encore recevoir des chèques de solidarité.

La présence des services publics dans les territoires ruraux contribue à leur dynamisme et leur attractivité.

Le trésorier est un conseil précieux des maires ruraux en contrôlant la légalité de la dépense publique avec neutralité et en aidant à l’élaboration du budget de la collectivité.

Pour nous, Les Radicaux de Gauche, le développement des services publics est une priorité fondamentale et chaque citoyen doit pouvoir y avoir accès.
La richesse que constituent les territoires ne doit pas s’amenuiser par un éloignement de ces Services publics, consécutif de choix politiques dogmatiques et désastreux.

Nous condamnons le projet de nouveau réseau de proximité des Finances Publiques qui porte préjudice à nos concitoyens, à nos collectivités et à nos entreprises.