Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
TOP

Belle fête du travail

1er mai crédit PATRICK HERTZOG / AFP

Belle fête du travail

Le 1er mai reste l’indéfectible fête des travailleurs. Cette journée internationale dédiée aux luttes reste un symbole fort. Elle est le témoignage de la volonté des salariés de se rassembler pour se défendre.

Le 1er mai doit rester ce moment fort pour l’action revendicative, tant sur le plan social que pour l’exigence de paix et de solidarité entre les hommes. Et cela tant dans notre pays que dans l’ensemble de l’Europe où la construction communautaire doit s’appuyer sur plus de justice sociale et d’égalité.

Il faut couper court avec ces systèmes de domination de l’économique, plus précisément des finances sur l’homme, où l’être humain est sacrifié, dans une mondialisation frénétique, par la compétitivité, les marchés financiers, par les dividendes purement financiers.
Nous sommes confrontées à des décisions brutales d’annonces de milliers de suppressions d’emplois au nom de restructurations dont il faudrait effectivement nous démontrer le bien-fondé.

Méfions-nous des discours démagogiques ou des lieux communs néo-libéraux qui voudraient nous faire croire que des solutions simplistes existent, qui voudraient nous faire croire qu’ils auraient fait mieux face à cette crise mondiale qui détruit nos emplois et notre pouvoir d’achat.

Il n’y a cependant pas de fatalité et demain lorsque nous reconstruirons ensemble la gauche, nous devrons proposer des politiques sociales et nous attaquer aux inégalités à la racine.

 

crédit photo : PATRICK HERTZOG / AFP

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial