Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
TOP

L’école à 3 ans !

école à 3 ans

L’école à 3 ans !

Dans une République Laïque, l’argent public devrait aller à l’école publique !

Le texte pour « une école de confiance » proposé en avril par le gouvernement Macron, passe en 1ère lecture cette semaine à l’Assemblée Nationale.

Ce texte est un cadeau pour le financement des écoles maternelles religieuses, une attaque de plus à la laïcité.

 

Si la scolarisation des tout-petits a des effets positifs avérés, dans l’apprentissage des compétences et de la socialisation, cela doit se faire à certaines conditions, en premier lieu la révision de la loi Debré qui fixe le cadre de l’école privée, pour ne pas que les écoles maternelles religieuses soient financées par nos impôts.

Quel est le sens de cet abaissement de l’âge de l’instruction obligatoire, qui concerne moins de 3% des élèves et qui restera inefficace à résoudre les inégalités en l’état des moyens actuels ?

« Au regard du peu d’enfants visés et du peu d’apports avérés de cette mesure, les arrière-pensées du gouvernement affleurent. Dans l’état actuel du droit, ce passage de la scolarisation à 3 ans va conduire à une nouvelle extension du financement des écoles privées religieuses ! Un coup de canif de plus à la Laïcité ! » rappelle Virginie Rozière, eurodéputé et co-présidente des Radicaux de Gauche (LRDG).

En effet, la loi Debré de 1959 prévoit la prise en charge obligatoire des frais de scolarité des élèves par la commune pour les écoles publiques comme pour les écoles privées.

« Si l’instruction devient obligatoire dès 3 ans, les communes vont devoir verser des sommes colossales aux maternelles privées, très majoritairement religieuses, pour les 300 000 élèves qui y sont scolarisés. » souligne Stéphane Saint-André, ancien député-maire de Béthune, co-président des Radicaux de Gauche (LRDG).