Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
TOP
Simone Veil 8 mars 2019

#8Mars

Cette année, Les Radicaux de Gauche (LRDG) vous invitent à rendre hommage à nos ainées, pour inspirer nos actions féministes, solidaires, humanistes, nos valeurs d’égalité, de justice et de solidarité. Vous découvrirez chaque jour une femme et son message. 8 portraits femmes vous seront dévoilées jusqu’au 8 mars, ainsi que les propositions des Radicaux de Gauche.

Samedi 9 mars : café – débat à Paris

Violences conjugales, sexuelles et sexistes : en sortir …
Écouter, comprendre, soutenir et accompagner

Lieu : Chez Ma Belle Mère, 257 Avenue Daumesnil, 75012 Paris

Horaire : 10h00 – 12h00

Thème : Violences conjugales, sexuelles et sexistes: en sortir …
Ecouter, comprendre, soutenir et accompagner

Invitée : Julie Dénès auteure d’ “Une poule sur un mur”, Fondatrice de l’association Maux DElles

De l’emprise à la peur, de l’espoir que cela finisse aux souffrances, du désir de départ à une liberté entrevue, le parcours des femmes victimes de violences est semé d’embuches que notre société a bien du mal à comprendre.
Chaque année plus de 200000 femmes sont victimes de violences, 90000 de viols ou tentatives et 15% environ d’entre elles déposent plainte. Depuis le début de l’année, plus de 27 femmes ont été tuées par leur ex ou conjoint soit près du double de l’année dernière.
MeToo et la libération de la parole ont été écoutés. Tout a changé nous dit-on mais plus d’un an après le constat est terrible: le nombre de violences conjugales, de viols ne diminue pas et les plaintes sont en forte augmentation sans que l’on puisse formellement attribuer cela à MeToo dont l’effet médiatique est retombé depuis longtemps.

Entendre les cris silencieux des victimes c’est aussi comprendre leurs parcours.
En sortir…S’en sortir …

Tours

Café-débat : Droits des femmes et inégalités

Jeudi 7 mars 2019 de 19:00 à 22:00

Café de l’Europe, 24 avenue de l’Europe, Tours

Animation Dominique Nouet

24 juillet 2020

Tribune : Gérald Darmanin doit quitter le ministère de l’Intérieur.

Des élues de gauche, dont Virginie Rozière, coprésidente des Radicaux de gauche, Géraldine Guilpain, secrétaire générale des Radicaux de gauche, et Isabelle Amaglio-Térisse (mais aussi Manon Aubry, eurodéputée LFI, coprésidente du groupe de la gauche

Retour sur l’accord « historique » européen : un accord à double sens qui encourage autant qu’il trahit notre communauté de destin

L’accord ce de cette semaine est effectivement historique : mutualisation des besoins, de la dette, relance en première approche. Mais ne nous réjouissons pas trop vite car il marque aussi le pouvoir des États « frugaux » jusque-là

À l’automne, l’université de la gauche républicaine.

La Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), Les Radicaux De Gauche (LRDG) et République et Socialisme, organiseront à l’automne une université de la gauche républicaine. Au moment où la France affronte une crise d’une ampleur inédite,

Les Radicaux de Gauche/LRDG inquiets de la politique extérieure française en Méditerranée.

En peu d’années, les positions de la France dans l’espace méditerranéen et proche-oriental n’ont cessé de se dégrader. Nos relations autrefois proches, cordiales ou correctes avec de nombreux états y compris européens deviennent indifférentes, distantes

LAÏCITÉ ? QUAND L’ETAT DONNE DANS L’«ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL» ! LES DÉRAPAGES S’INSTALLENT…

Laïcité bien ordonnée commence par soi-même… Un maire adjoint chargé des Cultes à Lyon n’est pas acceptable. Rappelons que nous dénoncions il y a peu de temps que l’agenda du chef de l’Etat mentionnait un

Somme – Pierre Brissy veut relancer les Radicaux de Gauche

Article publié dans le Journal d'Abbeville du 2 juillet

23 avril 2020

Laïcité ? Quand l’Etat donne dans l’«accompagnement spirituel»…

Laïcité bien ordonnée commence par soi-même… Hier, l’agenda du chef de l’Etat mentionnait un entretien avec le Pape Quelques jours avant, le Conseil « scientifique » recommandait l’accompagnement spirituel » pour contribuer à lutter contre

19 mars 2020

Refus d’interdire les licenciements : les salarié.e.s ne doivent pas payer le prix de la crise !

La majorité LREM à l’Assemblée Nationale a refusé d’interdire les licenciements. Pourtant en cette période de crise, où les grandes difficultés des entreprises doivent être prises en charge par l’État grâce à notre système de

Please follow and like us:
error
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial